Le blogue Construction P. Moisan

Le Plancher de Liège

Les caractéristiques du plancher de liège.

Depuis quelques années nous retrouvons sur la marché une vaste gamme de produits écologiques pour la maison. Le plancher de liège est sans doute une des options les plus populaires depuis le début des années 2000.

Le plancher de liège peut être utilisé dans la cuisine, la salle de bain, dans votre chambre et même dans votre salon. Il est composé de 50% d’air et il reflète la chaleur du corps. Il n’est d’ailleurs jamais froid au toucher ce qui fait de cette sorte de plancher un gros avantage. Aussi, il est très confortable, car c’est un matériau mou contrairement au plancher de bois ou de céramique. C’est pourquoi il est utilisé davantage dans la cuisine, où nous passons plus de temps qu’ailleurs debout.

Pose de plancher québec

 Quelques avantages du couvre-plancher

En plus d’être confortable, le plancher de liège est un isolant naturel. Il est souvent posé dans les salles de cinéma maison pour remplacer le tapis ou encore dans les condominiums pour maximiser l’insonorisation.
L’avantage le plus intéressant est le côté écologique du liège. Les tuiles de lièges sont fabriquées à l’aide de matériaux recyclés et le liège en tant que tel est une source inépuisable, puisqu’il provient de l’écorce du chêne-liège qui s’écaille naturellement tous les 9 ans. Ainsi, c’est un matériau très intéressant, car il ne nécessite pas la coupe des arbres.

 

Plancher liège

Coûts du Plancher de Liège

Au niveau du prix, le plancher de liège est relativement abordable. Il se compare au prix du plancher de bois franc. Il se situe normalement entre 4,50$ et 8.00$ du pied carré.
Malheureusement, le plancher de liège ne possède pas que des avantages. Il a tendance à se déformer si des objets lourds y sont déposés et pâlit aussi au fil du temps. Ainsi, il faut bien répartir le poids des objets lors de l’installation pour éviter qu’il ne s’affaisse et ne pas le choisir pour sa coloration foncée.

Installation Plancher de Liège

L’installation d’un plancher de liège est relativement simple depuis qu’on ne le colle plus sur les surfaces. En effet, maintenant le plancher est divisé en tuiles de liège semblables à des carrés de céramiques, mais ressemblant fortement au plancher flottant.

Avant l’installation, il est préférable de placer une pellicule de polyéthylène qui servira de pare-vapeur. Les lisières doivent se chevaucher sur au moins 12 pouces et remonter sur le mur d’au moins 4 pouces. De plus, avant de poser le plancher, il faut le laisser reposer au centre de la pièce au moins 24h, car le liège réagit fortement à son environnement.
Par la suite, il faut prévoir un pourtour de 3/8 de pouce autour de la pièce à l’aide de cales pour maintenir un espacement égal. Une fois ces précautions prises, il suffit d’emboîter les carrés de liège les uns dans les autres en s’assurant de suivre la ligne du mur.

 

Plancher liège

Finition de Plancher de Liège

 Pour la finition, il est recommandé d’appliquer 1 ou 2 couches de vernis afin de prévenir l’usure du plancher et d’uniformiser sa couleur. De plus, il est possible de répéter l’opération au besoin après quelques années pour lui redonner une belle apparence.
Le plancher de liège s’entretient très facilement, en plus d’être écologique. C’est un excellent choix pour ceux qui désirent donner du caractère à une pièce, tout en y ajoutant du confort. Oserez-vous?

Le Déneigement De Toiture

Déneigement Toit

Le Déneigement de Toiture en Sécurité

3 Conseils Pour le Déneigement de Votre Toiture

Avec nos hivers québécois, nous sommes habitués de voir toutes sortes de conditions météorologiques. C’est pourquoi il est très important de prendre en compte le déneigement de votre toiture.

1. Pourquoi faut-il faire le déneigement de toiture?

Alors que la majorité des toits de nos maisons sont conçus pour supporter une grande quantité de neige, il faut tout de même effectuer le déneigement de toiture et rester vigilant lors des variations de température. En effet, lorsque survient une bonne bordée de neige suivit d’un redoux des conditions météos, la neige peut se transformer en glace et causer beaucoup de dommages.
Il est recommandé de déneiger son toit lorsque l’accumulation atteint 61cm. Par contre, ce n’est pas tout le monde qui doit déneiger sa toiture l’hiver. Cela dépend de la position de la maison dans l’environnement. Tout dépendant des vents ou de la position du soleil sur le toit. Il faudra alors peut-être déneiger seulement une partie de la toiture plutôt que sa totalité. Cela dépend aussi de la forme de votre toiture. Les toitures très pentus ou en tôle sont moins propices aux accumulations. Tandis que les toits plats sont plus adaptés pour recueillir la neige. Bref, pour votre sécurité, il est important de vérifier la neige accumulée sur votre toiture pour éviter les risques d’effondrement, mais pour éviter aussi les chutes de neige ou de glace qui pourraient blesser les personnes qui circulent près de votre maison.

2. Comment procéder pour déneiger sa toiture?

Pour déneiger votre toiture, vous pouvez faire appel à des spécialistes ou le faire vous-même. Si vous décidez d’entreprendre le déneigement, sachez qu’il s’agit d’une opération risquée et que vous devrez prendre toutes les précautions requises.
D’abord, il ne faut pas nécessairement déneiger le toit en entier! Pour empêcher les infiltrations d’eau, il faut dégager le bas du toit. Il faut déneiger une rangée de 3 ou 4 pieds à partir de la corniche. De plus, il ne faut pas gratter jusqu’au recouvrement. Vous pouvez laisser 1 pouce de neige afin de ne pas briser votre couverture. Vous pouvez tracer des petites tranchées pour permettre à l’eau de bien s’écouler.
La meilleure façon de déneiger votre toiture et la plus sécuritaire est de le faire à partir du sol. Utilisez un râteau de toit à manche télescopique. La plupart du temps, le déneigement avec cet outil s’avère suffisant.

3. Déneiger votre toiture en hauteur

Si vous décidez de déneiger en hauteur, ou si vous n’avez pas le choix, utilisez les moyens de protection pour ne pas tomber. Vous devez utiliser des garde-corps ou un équipement de protection individuelle, comme un harnais de sécurité avec absorbeur d’énergie fixé à un point d’ancrage.
Avant de grimper sur le toit voici quelques règles à suivre:
-S’assurer que votre échelle repose fermement sur le sol et qu’elle est appuyée solidement sur le rebord de votre toiture.
-Munissez-vous d’un harnais de sécurité et fixez le harnais à un point d’ancrage bien solide.
Avant le déneigement, établissez un garde-corps, en bordure du toit, afin de délimiter la zone de déversement de la neige. Une fois le déneigement terminé, vérifiez que votre balcon n’est pas enfoui sous la neige. Cette zone est souvent oubliée.
Avec toutes ces recommandations, vous êtes prêts à déneiger votre toiture en toute sécurité, quoique nous vous conseillons fortement de faire affaire avec un entrepreneur spécialisé dans le domaine du déneigement de toiture. Bonne chance!

Réguler l’humidité dans votre maison

humidité fenêtre

problème d’humidité dans la maison

Avec le temps froid de cet hiver, plusieurs personnes se demandent comment réguler l’humidité dans leur maison et pourquoi leurs fenêtres sont toujours embuées.

D’abord, l’humidité dans une maison se remarque souvent par de la condensation dans les fenêtres ou encore par une mauvaise odeur causée par des moisissures.

La faute revient malheureusement aux occupants de la maison. En effet, sans le vouloir simplement en respirant et en faisant nos tâches domestiques (cuisiner, laver les vêtements, douche, bain, lavage des planchers, etc.) nous provoquons énormément d’humidité dans notre maison. Une famille de 4 personnes peut produire jusqu’à 20 litres de vapeur d’eau par jour. C’est énorme et c’est pourquoi nous avons beaucoup d’humidité dans la maison. De plus, ce n’est pas toujours la faute de nos habitudes de vie. Parfois, cela relève d’un défaut dans la fabrication de notre maison. Il peut s’agir d’une défectuosité dans les joints de maçonnerie, un manque d’étanchéité sur une terrasse imparfaite, une infiltration d’eau par le sol ou une fuite au niveau des gouttières. Ainsi, les occasions ne manquent pas pour provoquer un haut taux d’humidité à l’intérieur.

Avant d’éliminer l’humidité dans la maison, il est important d’en trouver la cause. S’agit-il d’un problème venant de l’extérieur? (un bris, une fuite, etc) ou encore cela vient-il de l’intérieur par les activités que font les occupants? Une fois la réponse trouvée il sera plus facile de régler le problème. Si la source d’humidité est à l’intérieur, il suffit normalement d’acheter un déshumidificateur et de le faire fonctionner dans les pièces qui sont plus humides (comme la cuisine ou encore la salle de bain et de lavage ).  Il faudra évidemment vider le bac régulièrement jusqu’à temps que le niveau d’humidité est baissé. Le problème se retrouve souvent dans les constructions neuves, du fait que l’isolation est très performante. Avant, les greniers n’étaient pas isolés et l’excédent d’eau s’évaporait par la toiture. Aujourd’hui, c’est bien différent et souvent l’excédent d’eau reste emprisonné dans la maison. Pour faciliter son évacuation, il est donc recommandé d’ouvrir les fenêtres plusieurs fois par jour lorsque c’est possible et lorsque la température à l’extérieur le permet. Le taux d’humidité idéal recommandé est en bas de 40% l’hiver et jamais en haut de 60% pendant l’été. Alors, ouvrez vos fenêtres, faites bien ventiler votre maison par des professionnels et veillez à ce que la circulation d’air soit efficace et surtout que la chaleur soit bien distribuée partout dans votre maison.

Nous vous recommandons de faire affaire avec une entreprise spécialisé dans la ventilation pour tous vos problèmes relié à l’humidité dans votre demeure.